Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Activité d'AEROMODELISME et de NAVIMODELISME - Le web master décline toute responsabilité concernant la publicité non sollicitée

05 Sep

220904 - Tests préparatifs pré remise en état du EDGE JAMARA

Publié par Jojo EL PAGO  - Catégories :  #Edge 540, #EXTRA 260

220904 - Tests préparatifs pré remise en état du EDGE JAMARA
DIMANCHE 4 SEPTEMBRE 2022

 

Soleil et vent soutenu l’après-midi, en présence de Fernando et Thierry L...

 

Mon nouveau EDGE JAMARA d'occasion

 

L’objectif avant de procéder à une remise en état complète de l’avion est de m’assurer que le moteur du EDGE JAMARA 540T acheté à Patrick Martin fonctionne correctement.

 

  1. Vérification de l’allumage
     

Le système d’allumage électronique commandé depuis l’émetteur par KillSwitch et inter SF sur la voie 5 a déjà été contrôlé. Restait à s’assurer qu’il y avait bien l’étincelle à la bougie, mais problème pour la démonter.

Aucune clé ne le permet en raison du manque de place entre la bougie et l’alésage du support de connecteur. De plus il faut le percer et le tarauder pour avoir plusieurs vis de maintien.

Après bidouille, j’ai réussi à contrôler la présence d’étincelle et remonter la bougie. Pourtant le moteur ne démarre pas.

 

  1. Démontage du moteur pour vérification des membranes de carburateur
     

Pour accéder aux vis du carburateur il a fallu démonter le moteur.

Les deux membranes ont été examinées et paraissaient à peu près correctes, un fois passées dans l’essence, bien que celle aux petits clapets me parût bien rigide.

Avant remontage du moteur, j’en ai profité pour injecteur une dosette de mélange par l’entrée du papillon de starter

 

  1. Test de démarrage

     

Mon démarreur a été branché sur mes deux batteries 12v en série pour avoir les 24v nécessaires à une vitesse de rotation suffisante.

Cette fois le moteur a toussé, et fini par démarrer.

J’ai pu procéder au réglage ATV de la course de ralenti. Le moteur tourne correctement, mais ralenti et s’étouffe en fin de course plein gaz.

 

  1. Réglage des vis de mélange
     

Malgré quelques tentatives d’intervention sur les vis je n’ai pas réussi à obtenir un fonctionnement satisfaisant.

Je dois revoir comment procéder efficacement.

 

CONCLUSION : Désormais, je peux m’attaquer à la préparation de l’avion où tout est à reprendre à zéro et l’entoilage à refaire entièrement.

 

Mon mini Extra 260 – vol n°3 (13ème)

 

Le premier décollage s’est vite soldé par un arrêt moteur suite à coupure du bec l’avion à peine décollé d’un mètre.

 

Accu remplacé, le vol s’est déroulé plutôt en mode survie en raison du vent, mais je suis parvenu à le poser sans encombre sur la piste, cette fois sans endommager le train principal.  

A signaler un centrage probablement approximatif et la nécessité de couper les gaz pour descendre. L’avion est plutôt rapidement plongeur dans les virages.

 

Archives

À propos

Activité d'AEROMODELISME et de NAVIMODELISME - Le web master décline toute responsabilité concernant la publicité non sollicitée